ARTE nous régale cet été avec « Summer of Fish ‘n’ Chips »

ARTE nous régale cet été avec « Summer of Fish ‘n’ Chips »

Trop chaud pour aller se faire dorer la raie à la plage ? Un conseil : mettez vous à l’ombre avec un bon cocktail et téléchargez l’application ARTE sur votre smartphone. Cet été, c’est « Summer of Fish ‘n’ Chips » avec tout ce que l’Angleterre a produit de meilleur depuis les années 60. Tour d’horizon made in Le Curieux Nazairien, avec beaucoup de musique, forcément !

 

nouvelle appli Arte

 

« Summer of Fish ‘n’ Chips : le salut culturel de l’été

Comme chaque été, on s’ennuie très fort en regardant la télévision (pour ceux qui la regarde encore). Et comme chaque été, il y a ARTE qui sauve l’honneur de ce vieux média. La chaîne thématise une partie de ses programmes en faisant un focus sur un pays, une oeuvre ou encore une époque, à grand renfort de concerts, documentaires et autres films cultes. Cet été, c’est au tour de la culture anglaise de passer à la casserole pour le plus grand plaisir de nos yeux et de nos oreilles. C’est le « Summer of Fish ‘n’ Chips » et ça se passe entre le 14 juillet et le 20 août. Le tout est présenté par Johnny Lydon (alias Johnny Rotten, des Sex Pistols).

Un focus sur la musique obligatoire !

Pendant un mois, vous allez pouvoir vous régaler en ayant accès à des concerts comme celui de Radiohead au Lollapalooza de Berlin en 2016. Moment magique et surtout énorme ! Mais également les concerts des Rolling Stones, MuseNoël Gallagher et les retrouvailles avec Blur au Zénith de Paris en 2015. Surtout, ne croyez pas que seules les énormes têtes d’affiche tiennent le haut du pavé de cette programmation dantesque. Des choses un peu plus pointues seront au rendez-vous comme par exemple, un concert de PJ Harvey aux Nuits de Fourvière de 2016 qui vient présenter son dernier album (The Hope Six Demolition Project), un concert ensorcelant des Tindersticks à la Philharmonie de Paris ou encore de The Divine Comedy, Teenage Fan Club, Arab Strap, Nathan Fake : la seule faute de goût de la part d’ARTE à mon sens est d’avoir eu la fainéantise d’englober tous ces artistes sous l’appellation « Britpop » – Dommage.

Les documentaires ne sont pas en reste et ils valent le coup d’oeil eux aussi. Il y a ce documentaire sur The Damned permet de se replonger dans l’ère Punk et d’en (re)découvrir l’un des groupes mythique ou bien encore, un documentaire en 2 volets qui permet de comprendre d’où est parti le mouvement « Pop » depuis les Beatles jusqu’aux années 90, d’où a émergé une scène beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît. La preuve avec des artistes issus de cette période et qui officient encore aujourd’hui et de bien belle façon comme par exemple, Damon Albarn.

Et quoi d’autre ?

Parce qu’il n’y a pas que la musique dans la vie, je voulais vous parler aussi des autres documentaires qui seront disponibles pendant ce mois consacré à la culture anglaise. Je pense notamment à un documentaire passionnant sur le peintre David Hockney qui fait écho à la rétrospective sur son oeuvre en ce moment exposée au centre Pompidou à Paris. Et puis aussi un documentaire mode  sur le fameux « style » anglais.

Vous l’aurez compris, un mois passionnant qu’il va falloir surveiller de près sur ARTE, avec en plus de nombreux bonus proposés sur de nombreuses vidéos. Qu’est-ce qu’on dit ? On dit merci ARTE !

Partagez sur

Auteur

Le Curieux Nazairien est un blog made in Saint-Nazaire, libre et indépendant de la moustache qui évoque Saint-Nazaire bien-sûr mais surtout bien d'autres choses. Musiques, disques, expos, billets d'humeur : une curiosité sans limite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *